Génération Y et expatriation: le casse tête des RH et service mobilité!

Elle est née avec internet et les réseaux sociaux, elle a très souvent déjà connu l’expatriation avec ses parents, elle  a vécu les Erasmus et les années de césure à l’étranger, rien ne fait peur à cette Génération Y.

Parfaitement adaptables, ce n’est pas le grand confort qu’ils recherchent, , ils sont prêt à partir pour de courtes ou longues missions, sans états d’âmes et sans craintes avec un seul objectif: vivre une nouvelle expérience

Ils sont capables de partir au pied levé, du jour au lendemain, à 300 kilomètres ou 10000 kilomètres!

Peu exigeante la génération Y? Oh que si!:

  • Pays sans réseau interdit
  • S’il est en couple, il portera une attention particulière à la carrière de son conjoint: cette génération du « moi d’abord », devient une génération du « nous d’abord » lorsqu’il est en couple, au risque de voir refuser net l’expatriation si celle-ci met en péril leur vie de couple ou les prive d’un second salaire. Equilibre et niveau de vie du couple sont non négociable!
  • Enfin, au retour d’expatriation, cette génération zappeuse n’hésitera pas à aller voir ailleurs si l’entreprise ne répond pas à ses exigences. Et, rappelons le, à la différence de la génération X, le « ailleurs » peut être partout dans le monde!

Dans ces conditions, difficile d’optimiser le retour sur investissement d’une mobilité géographique pour les  responsables des ressources humaines !

Départ en expatriation… comment gérer son appartement?

Les services de relocation sont un formidable accompagnement pour accueillir une famille arrivant dans un pays et lui permettre de s’installer dans les meilleures conditions. Mais, avant d’arriver dans un pays, il faut partir du précédent! Et cela on en parle peu…

Clôturer tous les abonnements, sans en oublier aucun, informer la femme de ménage, les amis, organiser le gouter de départ pour les enfants, etc… la liste est longue.

Mais l’un des soucis majeurs lorsque l’on part en expatriation, c’est la gestion de son appartement, particulièrement lorsque les crédits courent. [Read more…]

Une journée de relocation, comment cela se passe ?

 

Vous vous demandez comment se déroule une journée de visites d’appartements avec nous ? Cliquez sur cette vidéo et n’oubliez pas de montez le son !

 

Quelles solutions pour un retour d’expatriation réussi ?

 

Pas de panique ! Des solutions, il y en a!

Premier reflexe : Google ! De nombreux sites peuvent fournir des informations pertinentes et guider pour les démarches à entreprendre. Notamment, sur le site diplomatie.gouv.

Les blogs sont eux aussi une bonne source d’information avec, par exemple, un véritable guide pour les inscriptions à l’école maternelle ou primaire.

Il existe aussi des solutions ultra personnalisées avec une personne dédiée à votre retour, qui comprend vos problématiques: les services de relocation. Ils sont de plus en plus souvent pris en charge par les entreprises, pour assurer à leur salarié, ou nouvelle recrue, un retour serein en France. Ces services sont encouragés par l’Etat français qui prévoit même, à certaines conditions, une subvention pour la prise en charge des frais de relocation via le Mobili Pass.

 

Vous êtes de retour? Vous pouvez consulter tous nos services de relocation et découvrir notre équipe sur notre site: www.sofime.com, ou consulter nos autres articles sur notre blog!

#10ansSOFIME relocation – **Portrait 6: Luc et Quentin, le duo de choc AFR Expert**

Vous le savez, les duos improbables ne nous font pas peur, nous avons fait ce choix chez Sofime Relocation, alors lorsque nous avons croisé le chemin de Quentin et Luc, ce duo de choc nous a tout de suite séduit, et à raison !

 

 

Il y a Quentin, 28 ans, voyageur et sportif assidu, débordant d’énergie et d’idées, qui cerne très vite sa passion pour les métiers de terrain avec une dimension internationale. Après des études à l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières, il démarre sa vie professionnelle en tant qu’agent immobilier, puis chasseur d’appartements.

Il y a Luc, 53 ans, sportif également et un parcours professionnel hors norme : professeur des écoles puis journaliste photo pendant 20 ans, il rejoint ensuite le monde de l’immobilier, toujours aussi investi et passionné.

Ils se rencontrent fin 2011, tous deux chasseurs d’appartements à ce moment-là et en commun un amour pour les métiers de services et une énergie débordante ! Un vrai lien se créé au cours de ces 2 années et ils poursuivent leur collaboration en tant qu’opérateurs d’états des lieux pendant 2 ans.

En 2015, 4 ans après leur rencontre, leur esprit entrepreneurial et leur détermination à moderniser et améliorer le domaine, les amènent à créer leur société ensemble : AFR experts.

Grace à ses nombreux contacts, Luc décroche les premiers clients. Pendant ce temps Quentin fait les états des lieux, principalement pour location corporate meublée. Ensemble, ils développent un logiciel dédié. Depuis 2017, ils assistent les demandes de souscriptions internet, et cette année, ont ouvert leurs bureaux dans le 11ème!

 

Leur collaboration et amitié les animent depuis près de 7 ans et nous pouvons attester de leur professionnalisme et réactivité testés presque chaque semaine: de l’or dans nos métiers !

 

 

Tous leurs services sur leur site

 

Driving in France with foreign licence – what are the rules?

Résultat de recherche d'images pour "conduire emoticone"Driving in France with foreign driving licence is possible, but be carefull, the rules are changing depending the duration of your stay and the issuing country of the driving licence.

If you are french or foreigner, holding a driving licence issuing by a country from European Union or member of the Espace économique européen (EEE): you can drive in France with your European driving licence, with no time limitation as soon as your driving licence is valide.

If you are french or foreigner, holding a driving licence non European, rules are different, depending on the duration of your stay: [Read more…]

#10ansSOFIME – **Portrait 5 : Magdalena Gustafsson – a Swedish living in London moving to Paris !**

First time we met Magdalena was on Skype in January. Her smile and her “bonjour” pierced our screen!

Our first mission was to find a nice, cosy apartment for this young Swedish stylist coming from London. After a long day walking up and down multiple stairs in Montmartre, we stopped in a coffee shop with delicious coffee and pretty tea spoons and had a very nice chat before viewing the final flat! Magdalena told us later that “that was the point where I felt like this could definitely be my new neighbourhood”. She chose this last apartment, it is now her local coffee shop and she felt in love with this area of Paris.

When we asked Magdalena after few weeks how she felt in her new life, we found her answer hilarious and “so her”:

 

 “For me it was a little bit like moving to another neighbourhood in London apart from that I couldn’t understand people and I had to keep my eyes on the ground when walking, not to step in dog poo”

 

On a more personal point, Magdalena was my first « solo mission », I felt so lucky to take care of Magdalena and I will remember her for a long time! Agathe.