Petit dictionnaire ludique des étranges habitudes des Parisiens

Paris… cette ville magnifique qui en a fait rêver et en fera rêver plus d’un. Au premier abord, la Ville Lumière a quelque chose de magique. Mais, sachez-le, il n’en est rien. Ce petit dictionnaire a pour vocation de vous prévenir, plutôt que de guérir…

Le Parisien : «Tôt le matin? 9h-9h30? Quoi? 8h? 8h du soir?!»
Les parisiens sont très pressés, ça ne vous échappera pas. Dans la rue, le métro ou encore le bus, ils veulent être les premiers : ils courent ! Chose tout à fait paradoxale étant donné que, comme vous le constaterez rapidement, les parisiens ont le chic pour être toujours, du moins très souvent, en retard. Patienter sagement 15 à 30 minutes pour une réunion n’a absolument rien d’inhabituel… C’est ce qu’on appelle dans le sud le « quart d’heure nîmois », réadapté à la sauce parisienne. Par ailleurs, la journée de travail d’un parisien ne commence généralement pas avant 9h. Inutile donc de vouloir fixer des rendez-vous avant 9h, 9h30. Profitez-en pour vous avancer avant que les Parisiens arrivent et vous proposent un premier café… qui durera 45 minutes !

Le Parisien : «Tiens il fait beau, on se prend une bouteille de rouge et on va manger dans un parc?»
Dès l’arrivée des beaux jours et des premiers rayons de soleil, les traditionnels pique- niques s’organisent un peu partout dans la capitale. Que ce soit sur les quais de Seine, dans les squares, parcs ou jardins, sachez que la moindre parcelle de terre sera occupée, même si durant les 9 autres mois de l’année vous auriez pu vous y installer à votre guise, désormais ça n’est plus possible !

Le Parisien : «Faut que j’parte en week-end j’manque de Vitamine D…»
Sachez également qu’à Paris, même l’été il n’est pas rare d’avoir de la pluie. C’est sans doute ce qui explique cet afflux massif de parisiens un peu partout dans la ville au moindre rayon de soleil : le manque de vitamine D. Les parisiens habituellement si bien apprêtés n’hésiterons pas un instant à faire tomber la chemise pour bronzer et ainsi faire le plein de vitamines.

Le Parisien : «J’la sens pas celle-là. Genre elle arrive elle me tend la main…Pfff….»
Les Français sont réputés pour être de grands romantiques. Paris est une ville romantique. Le french kiss est très romantique… C’est peut-être ce qui explique que, contrairement à d’autres pays, pour se dire bonjour on se fait «la bise», une sur chaque joue (oui, ça peut être une jolie technique d’approche). A Paris, deux suffiront mais dans d’autres régions, il en faudra parfois davantage : quel casse-tête !

Le Parisien : «Tu fais quoi ce week-end? Tu visites pas quoi? Paris?!»
Les parisiens savent pertinemment qu’ils vivent dans une ville exceptionnelle, chargée d’histoire, de culture, d’arts… Ils s’en vanteraient presque, comme si tout cela leur appartenait. Mais le parisien est un paradoxe à lui seul : il fait mine de connaître sa ville, mais il n’en est rien. Rares sont ceux qui connaissent vraiment la ville, qui l’ont visité comme le ferait n’importe quel touriste de passage.

La plupart des vrais parisiens (nés à Paris) n’ont jamais visité Paris comme le font les touristes. Tour Eiffel, Panthéon, Notre-Dame, etc. certains parisiens n’ont jamais visité ces monuments ! Vous pourrez même entendre certains spécimens déclarer : « le bateau mouche et le bus Paris by night c’est complètement « has been », c’est vraiment un truc de touristes ! ».

Un vrai parisien a besoin le week-end de partir « respirer ». Il prend donc la voiture, le train ou l’avion et part respirer ailleurs 2 ou 3 jours, puisue pour le parisien, en dehors de Paris, il existe seulement deux régions dans le monde : le sud et… les pays étrangers ! Si vous souhaitez passer pour un véritable parisien, il est donc très dangereux de découvrir Paris pendant vos week-ends : quelqu’un pourrait vous démasquer !

Le Parisien : «On se fait un afterwork après le debrief du dej?!»
À Paris, après le travail, on ne fait pas des apéros entre amis, on fait des « afterworks ». C’est la grande mode parisienne, on se retrouve dans des lieux, souvent des boites de nuit et on discute, on prend un verre, on grignote et la soirée se termine vers 1h, ce qui permet de sortir et d’aller travailler le lendemain matin comme si de rien n’était !

Le Parisien : «Dois-je prendre mon passeport pour passer la soirée en banlieue?»
Si vous invitez un parisien en banlieue, attendez-vous à ce qu’il ne vienne pas ! Un vrai parisien sort dans Paris, et si c’est dans son quartier ou très proche c’est encore mieux. Le week-end à Paris on va «se faire un brunch». Le plus souvent on se retrouve dans des restaurants, d’ailleurs le week-end la formule « brunch » est présente dans tous les restaurants parisiens dignes de cet adjectif…

Le Parisien : «C’est un bar? Oui mais un bar à quoi?»
À Paris, on est fans des bars à… « Il y a un nouveau bar à sourire dans le 16ème, il est génial !», mais… c’est quoi ? un bar ou l’on achète les sourires des serveurs? Quelle bonne idée, ils ne sourient jamais ! …Mais non ! il s’agit simplement d’un lieu où vous pouvez vous faire blanchir les dents rapidement sans aller chez le dentiste. C’est quand même beaucoup plus classe pour un parisien de dire « je sors du bar à sourire, tu as remarqué l’effet ultrabright? » que « je sors de chez le dentiste, j’ai testé un nouveau peroxyde d’oxygène clairement plus concentré». Le principe est le même pour les bars à ongles, les bars à pain, les bars à soupe. Bref, si vous voulez devenir un vrai parisien, il vous faut absolument retenir l’expression « bars à…»

Voici donc quelques habitudes parisiennes à connaître, mais vous en découvrirez certainement d’autres et qui sait, vous deviendrez peut être un vrai parisien avec ses étranges habitudes. N’hésitez pas à nous raconter quelles sont les habitudes qui vous ont le plus marqué lorsque vous êtes arrivés dans cette merveilleuse ville !