Travailler efficacement avec les espagnols

L’Espagne est un pays qui  a connu un essor extraordinaire à partir des années 80, puis une crise économique assez sévère dont elle n’est pas encore sortie. Aujourd’hui, plus d’un quart des espagnols sont au chômage; ces chiffres sont encore plus alarmants sur la population des jeunes: 57% des jeunes sont touchés par le chômage.

Mais malgré ces chiffres bien sombres, l’espagnol garde son positivisme et sa joie de vivre! Ils restent ouverts sur la différence et sont curieux des autres. Pas étonnant qu’ils s’internationalisent et quittent le pays…

Si vous travaillez avec des espagnols, il vous faudra cependant respecter quelques règles de base:

  • Les espagnols ont plutôt tendance à manquer d’estime envers eux mêmes; aussi pour être efficace, flattez les et développez une relation interpersonnelle. La convivialité les mettra plus à l’aise.
  • Sachez également que les jeunes espagnols considèrent les français comme arrogants, même s’ils apprécient notre savoir vivre. Soyez donc vigilants dans votre attitude. De même, il est souvent surpris de notre esprit critique; lui est détendu, agréable, positif, faites de même!
  • Si vous développez des relations avec un fournisseur espagnol, affichez la rigueur  française: soyez souple mais écrivez l’ensemble des conditions dans un contrat, avec précision, car la rigueur n’est pas le point fort des espagnols. De même, le prix doit être clairement défini au départ afin qu’il n’y ait aucune tentative de renégociation pendant la vie du contrat.

Définitivement, les espagnols sont des latins, aimant le bon vivre mais parfois, leur manque de raffinement vous obligera à faire preuve d’un excès de rigueur et de précision pour qu’une relation, toujours excellente dans les premiers temps, le soit jusqu’au bout!