Furnished or unfurnished apartment? That is the question !

     Before starting to look for an apartment, you need to decide if you would prefer a furnished or empty one, regarding your own situation. In France, furnished apartments are more expensive than empty ones, and both type of contracts do not follow the same rules. You will find here all the important things you need to know in order to make up your mind:

     → Furnished apartments

A furnished apartment is defined as a decent accommodation with sufficient number and quality of furniture to allow the tenant to sleep, eat and live properly in keeping with the demands of everyday life. According to the law (and in case of Bail Loi Alur only – see our article about the different types of rental leases existing in France for better understanding), a furnished rental lease follows the subsequent rules:

     – 1 year duration with tacit renewal

     – 2 months deposit (excl. charges)

     – 1 month leave notice for the tenant

     – 3 months leave notice for the landlord

     → Empty apartments

An empty accommodation consists of an apartment without any piece of furniture (nor fitted kitchen). The rules of this type of rental are different from those of the furnished rentals, and are once again following the law (in case again of Bail Loi Alur only).

     – 3 years duration with tacit renewal

     – 1 month deposit (excl. charges)

     – 3 months leave notice for the tenant, shortened to 1 month for densely populated areas (such as Paris). You can find the list of areas considered as densely populated here.

     – 6 months leave notice for the landlord

     → TIP:  In any case – furnished or unfurnished apartment – the landlord can terminate the contract in 3 situations only:

     – When he/she wants to live himself/herself in the apartment, or he/she wants to accommodate someone from his/her own family.

     – When he/she wants to sell the apartment

     – When he/she has a serious and legitimate reason to do so (for example if the tenant is not paying the rent, if the tenant damaged the property, or in case of neighborhood disturbance).

CHANGER DE REGION POUR TROUVER UNE ALTERNANCE ?

Avec MOBILI-PASS®, la recherche de logement ne vous coûtera rien !

Saviez-vous que les étudiants en alternance sont éligibles à l’aide MOBILI-PASS® ?

Bon à savoir quand on sait à quel point il est difficile de se loger lorsqu’on démarre sa vie professionnelle ! Cette aide, sous forme de subvention, permet de financer une part substantielle des frais liés à la prestation d’une agence de relocation pour la recherche de logement, mais aussi pour la réalisation de démarches administratives et l’assistance à l’installation.

     Chez SOFIME Relocation, nous faisons appel au MOBILI-PASS® pour nos expats qui arrivent de l’étranger, pour les salariés mutés d’une région à l’autre, mais cela marche aussi pour les alternants ! Grâce à notre réseau et notre expertise, les dossiers des alternants sont valorisés et plus facilement acceptés 😉

     Les conditions pour en bénéficier ? C’est simple !
– L’entreprise doit faire partie du secteur privé, et employer plus de 10 salariés
– La nouvelle résidence doit se situer à plus de 70 km de l’ancienne / ou bien l’ancienne résidence doit se trouver à plus d’1h15 du nouveau lieu de travail.
Les cases sont vite cochées dans le cadre d’un changement de région / département, pour les étudiants qui montent sur la capitale afin de bénéficier de son dynamisme et mettre le pied à l’étrier !
Alors gardez-le bien en tête, les frais de relocation de vos alternants sont couverts par l’aide MOBILI-PASS® !

 →TIP: Et l’aide MOBILI-JEUNE®, vous connaissez?
     C’est une aide au logement pour les – de 30 ans qui permet de prendre en charge une partie du loyer (à hauteur de 100 euros) pendant la durée de l’alternance!

     Des questions ou interrogations sur ces aides?
L’équipe de SOFIME Relocation se fera un plaisir d’y répondre: contact@sofime.com !

Et si SOFIME Relocation poursuivait sa transition « verte »…

… en comptant sur ses gambettes?

     
     C’est officiel, Paris est en train de devenir le paradis des piétons… et le cauchemar des automobilistes ! A plus ou moins brève échéance, les places de stationnement dans Paris vont être réduites de moitié, Paris refoulera les véhicules à essence, le périphérique sera transformé en boulevard urbain limité à 50 voir 30 km/h…
Victoire pour les uns, pilule difficile à avaler pour les autres, il faut prendre acte de cette nouvelle donne: bientôt, nous ne pourrons plus circuler en voiture.Chez SOFIME Relocation, nous prenons les devants afin de composer avec cette dynamique, et rebondir pour accélérer notre transition verte !Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité (et du réseau déjà bien fourni de pistes cyclables) pour emmener nos expats en visite à bicyclette ou trottinette et faire travailler nos gambettes ?

Il y aura bien sûr un certain nombre de cases à cocher avant de se lancer dans l’aventure : accord de l’entreprise et du client, météo favorable, distances acceptées entre les visites d’appartements.

     Et les non sportifs?! SOFIME Relocation y pense : au-delà du fait que le vélo ou la trottinette électrique font des miracles sur les cuisses non entrainées, nous pourrons nous appuyer sur le réseau de transports en commun, car Paris est quand même la ville la mieux desservie au monde selon un classement de 2016 de l’Institute for Transportation and Development Policy (ITDP, basé à New York), ou bien sur les innombrables chauffeurs et taxis que compte notre belle capitale. Ou encore, pourquoi ne pas faire confiance à nos pieds, qui sont les plus naturellement placés pour se mouvoir d’un point à un autre ?!

     Chez SOFIME Relocation, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions !

Votre avis compte ! N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions !

Quelles solutions pour un retour d’expatriation réussi ?

 Pas de panique ! Des solutions, il y en a!

Premier reflexe : Google ! De nombreux sites peuvent fournir des informations pertinentes et guider pour les démarches à entreprendre. Notamment, sur le site diplomatie.gouv.

Les blogs sont eux aussi une bonne source d’information avec, par exemple, un véritable guide pour les inscriptions à l’école maternelle ou primaire.

Il existe aussi des solutions ultra personnalisées avec une personne dédiée à votre retour, qui comprend vos problématiques: les services de relocation. Ils sont de plus en plus souvent pris en charge par les entreprises, pour assurer à leur salarié, ou nouvelle recrue, un retour serein en France. Ces services sont encouragés par l’Etat français qui prévoit même, à certaines conditions, une subvention pour la prise en charge des frais de relocation via le Mobili Pass.

Vous êtes de retour? Vous pouvez consulter tous nos services de relocation et découvrir notre équipe sur notre site: www.sofime.com, ou consulter nos autres articles sur notre blog!

Impatriation: les tendances 2013

La pleine saison avançant à grands pas, nous sommes aujourd’hui en mesure de faire le bilan des tendances de l’année; une année bien différente des années précédentes:

Faute à la crise? Fort est de constater que nous, agence de relocation, travaillons de manière bien différente cette année!

– d’une part, il nous faut nous adapter avec des missions qui nous sont confiées à la dernière minute, qui s’annulent et qui redeviennent d’actualité… Chouette on adore les imprévus!

– d’autre part, nous constatons, à notre grand regret, que les retours sont de moins en moins accompagnés. Cette année, nous battons les records de visites sur notre site, suivi d’appels, avec des salariés criant « au secours »! Mutés dans les semaines qui suivent, ils ont besoin, eux aussi en urgence, d’un accompagnement pour les aider à trouver un logement. Heureusement, la réactivité est notre cheval de bataille! S’ils peuvent bénéficier du mobili pass, l’addition sera moins lourde, mais cela n’est pas toujours le cas…

– enfin, coïncidence ou stratégie RH, nous constatons qu’en période de crise, les entreprises recrutent à l’étranger des expatriés en contrat local avec quelques avantages de l’impatriation, relocation notamment. A nous, consultants en relocation, de nous adapter avec les périodes d’essai et les baux personnels!

 

Retour en France : comment choisir sa société de relocation?

Pour le retour en France, les problématiques sont les mêmes que lors d’un départ en expatriation: Il est nécessaire de procéder à de nombreuses démarches administratives en un temps très court, notamment:

  • choisir une école pour les enfants même si l’année scolaire est déjà commencée
  • et surtout, trouver un logement, idéalement, avant le retour.

La société de relocation est là pour vous accompagner dans votre ré-installation, de la même façon qu’elle aide les expatriés qui arrivent en France dans leur installation. Cela vous permet d’avoir l’esprit libre et de vous consacrer pleinement à vos nouvelles responsabilités professionnelles.

Si vous n’avez jamais fait appel à une société de relocation, la première question sera celle du choix de ladite société : comment choisir sa société de relocation?
[Read more…]

Responsable mobilité: optimisez le retour sur investissement de vos salariés en mobilité

C’est le thème de la conférence que Sofime Relocation organise en collaboration avec Abroad Conseil, le 20 mars à 14:00, au salon de la mobilité internationale.

Nous y aborderons le point de vue de l’entreprise sur la gestion ou non gestion de l’arrivée d’un salarié en France, ainsi qu’un certains nombre de solutions concrètes pour viser efficacité  et optimisation de la mobilité.

Les intervenants seront Dominique Pécout, Abroad Conseil, conseil en mobilité internationale, ex Responsable Mobilité Internationale de Saint-Gobain, Technip et Moët Hennessy (Groupe LVMH) et Sophie Girault, fondatrice de la société SOFIME Relocation.

Pour vous inscrire, c’est ici!