Recherchons un(e) assistant(e) en relocation en apprentissage

 

SOFIME Relocation est spécialisée dans l’accueil d’expatriés en France.

Prestataire de grands groupes internationaux, nous accueillons environ 200 familles par an, de toutes les nationalités. Nous avons besoin de toi pour accueillir plus de famille !

Nous recherchons 🚀un(e) assistant(e) en relocation en apprentissage🚀, niveau 3ème année post bac (Bachelor, Licence, etc)

 

 

Poste évolutif pouvant déboucher sur un CDI.

 

Tes missions :

  • Assistance de l’expatrié dans son installation ou son départ
  • Tâches administratives diverses (ex : constitution de dossiers, suivi des démarches de sécurité sociale…)
  • Assister les consultantes sur l’ensemble des missions de relocation (ex : prise de renseignement d’écoles, organisation de visites d’appartements…)
  • Déplacement en préfecture avec l’expatrié
  • Et un projet à façonner ensemble !!

Tes qualités et compétences :

  • Tu es organisé(e), réactif(ve) et autonome
  • Tu aimes gérer 10 projets en même temps
  • Tu parles anglais (30 à 50% des échanges en Anglais),
  • Idéalement tu as ton permis

 

SOFIME Relocation c’est :

–       Une équipe à taille humaine, pleine de dynamisme et bienveillante avec un management axé sur le respect et la confiance.

–       Une croissance de 25% chaque année depuis 3 ans… (même le  COVID19 ne nous arrêtera pas!)

–       Une agence en pleine digitalisation

–       Un accompagnement et une formation sur-mesure

 

 

Mais aussi…:

  • Des bureaux en plein cœur de Paris
  • De la bonne humeur et de l’humour chaque jour
  • De la souplesse dans ton organisation du travail
  • Un poste évolutif

 

Tu veux te renseigner ? Tu nous trouveras sur les réseaux sociaux ou nous pourrons te donner les coordonnées de nos super stagiaires !

 

Cette aventure humaine et professionnelle te tente ? C’est par ici : recrutement@sofime.com

 

Rémunération en fonction du profil + Bonus sur objectifs. Remboursement de 50% de la carte Navigo

Pas de métro à Paris… le pied ! (ou le velo !!)

Chouette, avec le déconfinement, Paris se réorganise :

La Rue Mouffetard (5e), la Rue de Rivoli (4e), la Rue d’Aligre (12e) et la Rue Poulet (18e) sont maintenant piétonnes et fermées à la circulation. Également, un grand nombre de pistes cyclables ont éclos (50 km !!!).

Le collectif Vélo Ile de France a publié une carte avec toutes les pistes cyclables :

Accueil

Mais il existe aussi des rues qui sont piétonnes toute l’année: 

Pour les gourmands :

La rue de Levis (17e) :  une petite rue très commerçante parfaite pour préparer un pique-nique au parc Monceau.

Et la rue Montorgeuil (2e)  une rue gourmande et commerçante dans l’un des quartiers les plus vieux de Paris.

Pour les flâneurs :

Le Cour Saint-Emilion (12e):  un endroit très charmant avec des rails de chemin de fer encore visible sur les pavés, et si vous êtes fan de vin n’hésitez plus c’est le cœur du vin à Paris.

Et la Rue Daguerre (14e) une rue tranquille avec de nombreux primeurs, fleuristes et cafés.

Pour les sportifs :

Les quais du parc rive seine, situés le long de la seine (7 Km), ils s’étendent sur les deux rives. Vous pouvez y faire du sport, des promenades ou tout simplement vous détendre…Rive gauche : du pont d’Iéna au pont des Arts et Rive droite : du pont Neuf au port de l’Arsena.

Pour les amateurs d’histoire :

Rue des Barres (4e) :  une petite rue cachée qui nous plonge dans le moyen âge, elle fait partie des rues les plus anciennes de Paris.

Et la rue Saint-Rustique (18e) : située au cœur de Montmartre, elle est la première rue piétonne de la capitale en 1973.

Bon plan : depuis fin 2019 le premier dimanche de chaque mois, l’avenue des Champs-Élysées est réservée aux piétons de 10h à 18h.

Vous déménagez? Voici la check list et retrospective des choses à ne pas oublier!

Ca y est, votre agence de relocation vous a aidé à trouver votre appartement! Mais cela n’est pas fini. Dans la majeure partie des cas, le consultant en relocation vous accompagnera dans votre installation mais, pour votre gouverne, voici une petite check list des choses à ne pas oublier:

  • 1 mois avant le départ:

– Si vous êtes en France, donner votre préavis en Recommandé avec AR. N’oubliez pas de mentionner que vous faites l’objet d’une mutation car le préavis est ramené à un mois dans ce cas. Certains propriétaires vous demanderont une attestation de l’employeur mais cela n’est pas obligatoire. Si vous arrivez de l’étranger, reportez vous à la législation du pays pour connaitre les délais à respecter.

Choisir son déménageur: si vous déménagez en France, votre choix sera probablement différent que si vous déménagez à l’international. La relocation pourra vous aider dans votre choix de prestataires.

– profitez de ce délai pour faire le tri

– Convenir d’un RDV avec le propriétaire pour faire l’état des lieux de sortie de votre ancien appartement et d’entrée dans le nouveau.

– Si vous avez des enfants, il vous faudra obtenir un certificat de radiation scolaire. Avec le bail signé des 2 parties et ce document, vous pourrez faire les inscriptions scolaires si vous avez choisi l’enseignement public.

  • Quelques jours avant le départ:

pensez à la résiliation (ou au transfert, c’est parfois possible) de vos contrats internet ainsi que l’assurance habitation

– Organisez le tranfert de courrier auprès de la Poste: si vous déménagez en France, https://boutiqueducourrier.laposte.fr/reexpedition-definitive-nationale;
si vous déménagez à l’international: https://boutiqueducourrier.laposte.fr/reexpedition-definitive-internationale

– faire votre transfert d’adresse auprès de l’ensemble des organismes publics: impôts, CPAM, SIV, CAF, AGIRC-ARCO: https://mdel.mon.service-public.fr/je-change-de-coordonnees.html

  • Le jour J …ou presque:

– Dès que l’état des lieux de sortie est fait, penser au transfert des contrats EDF, GDF et eau. En général, l’électricité n’est pas coupée entre 2 locataires; par contre, le gaz l’est souvent et il faut souvent un délai d’une semaine avant de trouver un rendez vous. Nous vous conseillons donc d’anticiper ce point au moins une semaine avant votre déménagement.

  • Après votre déménagement:

– Dans un délai de 1 mois après votre déménagement, il vous faudra faire mentionner le changement sur votre carte grise. Si vous rentrez de l’étranger, il faudra faire établir un nouveau certificat d’immatriculation.

– vous enregistrez dans votre nouvelle commune afin, notamment, d’être inscrit sur les listes électorales.

 

Il nous reste à vous souhaiter bon courage!

 

Déconfinement: Tous les feux sont au vert chez Sofime Relocation!

Nous avons hâte maintenant de retrouver nos clients, l’ensemble des mesures de protection ayant été prises et validées:

1. Nous avons reçu un avis favorable de la part du Ministère de l’Economie comme suit:

« Nous pouvons raisonnablement vous indiquer que les déplacements professionnels indispensables à l’exercice des activités professionnelles en présence de vos clients sont tout à fait possibles dans la mesure où des documents (contrat de relocation) peuvent justifier le déplacement. »

2. Nous avons mis en place l’ensemble des mesures nécessaires à notre protection à tous:

– Gel Hydro-alcoolique

– Masque obligatoire pour tous. Dans l’ideal, les salariés se muniront de masques. Le cas échéant, nous leur en fournirons.

– Nous avons meme installé une protection dans la voiture afin d’éviter toute proximité avec les salariés

3 Organisation des visites d’appartements:

– Gestes barrières bien sur, https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_gestes_barrieres_fr.pdf

– Les agences sont prévenues: 2 personnes Max (expat + 1 accompagnant) par pièce pendant les visites d’appartements.

– Pour le moment, nous ne visiterons que les appartements qui sont inoccupés.

– Nous serons vigilants pour limiter le temps passé dans les appartements. Eventuellement, si une discussion est nécessaire elle se fera dehors.

– Pour notre santé à tous, nous serons intransigeants: si les mesures ne sont pas respectées, nous devrons stopper la journée de visites.

Masqués et à distance, mais heureux de pouvoir se remettre au travail !

Mobili-Pass: un gros coup de pouce pour vos prochaines relocations

A l’heure où chaque entreprise scrute ses dépenses sans souhaiter diminuer le niveau de service aux salariés en mutation, pensez Mobili Pass!

Responsables de Mobilité, RH, vous cotisez au 1% patronal? Votre salarié déménage à plus de 70 kilomètres? Vous pouvez très certainement bénéficier de la subvention mobili-Pass. En clair cela signifie une diminution significative de vos frais de relocation (- 1833,33€HT).

A l’issue de la relocation, SOFIME Relocation se charge de preparer le dossier et de l’adresser à l’organisme collecteur pour réglement.

Une question? un besoin? Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Nous sommes prêts pour la reprise! A bientôt.

The Y Generation and expatriation : an unusual case for us !

Born with internet and social medias, she usually already moved for Erasmus, or with the parents, gap years… This generation doesn’t fear to be sending away.

Perfectly adaptable, they are not looking for a particular comfort, they are willing to leave for short or long missions, without hesitations, and with one goal : to experiment something new !

They are capable of leaving right away, at 300 km or 10000km, it doesn’t matter!

Not very demanding, this generation? Oh yes they are!

  • Countries without network are not a possibility!
  • If they are involved in a relationship, they will usually make sure that their companion can follow them along with their job. This is a « us » generation, and not a « me and myself » generation anymore! Sometimes, the job is also more important than the relationship, if the person is very young and not yet married.
  • Finally, when they come back from the expatriation, this generation will go elsewhere if the company doesn’t fit his requierments ! And « elsewhere » can be EVERYWHERE in the world !

In those conditions, it is hard to optimize the return on investment of a geographic mobility for the human ressources!

Génération Y et expatriation: le casse tête des RH et service mobilité!

Elle est née avec internet et les réseaux sociaux, elle a très souvent déjà connu l’expatriation avec ses parents, elle  a vécu les Erasmus et les années de césure à l’étranger, rien ne fait peur à cette Génération Y.

Parfaitement adaptables, ce n’est pas le grand confort qu’ils recherchent, , ils sont prêt à partir pour de courtes ou longues missions, sans états d’âmes et sans craintes avec un seul objectif: vivre une nouvelle expérience

Ils sont capables de partir au pied levé, du jour au lendemain, à 300 kilomètres ou 10000 kilomètres!

Peu exigeante la génération Y? Oh que si!:

  • Pays sans réseau interdit
  • S’il est en couple, il portera une attention particulière à la carrière de son conjoint: cette génération du « moi d’abord », devient une génération du « nous d’abord » lorsqu’il est en couple, au risque de voir refuser net l’expatriation si celle-ci met en péril leur vie de couple ou les prive d’un second salaire. Equilibre et niveau de vie du couple sont non négociable!
  • Enfin, au retour d’expatriation, cette génération zappeuse n’hésitera pas à aller voir ailleurs si l’entreprise ne répond pas à ses exigences. Et, rappelons le, à la différence de la génération X, le « ailleurs » peut être partout dans le monde!

Dans ces conditions, difficile d’optimiser le retour sur investissement d’une mobilité géographique pour les  responsables des ressources humaines !