24 heures dans la vie du Bureau des Permis

Aucune procuration possible donc, la plupart de nos expatriés, s’ils conduisent en France, sont tenus de faire un « petit » passage dans cette administration française pour échanger leur permis. No comment mais belle expérience humaine connue à la veille des vacances….

8:15, le lundi: RDV dans le centre de Paris avec l’objectif d’avoir le ticket n°1. Mais cela ne se joue pas comme cela: Le Bureau des Permis se trouve porte de clignancourt: circulation difficile même en plein mois d’aout, place de stationnement autorisée la plus proche: autour de 500m!

Nous arrivons donc à 9:00, avec une ouverture des portes à 8:30. Nous sommes donc loin d’être les premiers et commençons notre longue attente sur le boulevard Ney, pour accéder, dans un premier temps, au bureau des contrôles  qui vérifiera que nous sommes de bons citoyens.

9:30: 10 minutes pour trouver que notre service est au 2ème étage. Nous y sommes. Là, sur une surface de 60m2, beaucoup de queues, beaucoup de gens, debout, assis…

Soyons stratégique: il faut d’abord comprendre qu’il faut faire une première queue pour obtenir un ticket. 20 minutes de queue…On vérifie notre dossier, ticket n° C34, 13 personnes devant nous, c’est pas si terrible.

Prenons place sur les bancs plus qu’inconfortables et surveillons le tableau qui nous appellera. Compliqué: C21, puis, D75, puis P15, puis A98, C22,….à nouveau C21, etc… Va comprendre. Alors, la communication se lie avec le voisin de gauche, de devant, de derrière pour comprendre: quel est leur numéro, depuis combien de temps ils attendent, le fonctionnement du tableau…etc…D’accord: 15/20 box d’accueil; 3 sont ouverts; chacun traite des dossiers particuliers avec chacun sa lettre. Donc 13 personnes devant nous ….pour uniquement le box D. Donc on patiente et on observe….des gens qui s’énervent parce qu’on leur demande un 2ème justificatif de domicile(non mentionné sur le site), un original ceci, un original du document qui a fait l’objet d’une traduction (qui elle est en originale!)…. des sourires en coin de 2 personnes qui ont fait connaissances depuis 2 heures et qui avaient lancé des paris….des gens qui patientent en attendant que le chef donne son feu vert…ou pas!

Quelle image donnons nous à nos expats!

13:00: C33…C34, A nous: ouf dossier complet et accepté mais on nous demande de patienter à nouveau. C35…C36….C34 à nouveau! Nous retournons dans le box pour nous entendre dire que tous va bien, que notre permis de conduire serait prêt d’ici 1 mois. Au fait est elle utile cette dernière étape?

14:30: nous prenons le chemin de la sortie, ravies que cette escapade ait une issue positive!

Impatriation: les tendances 2013

La pleine saison avançant à grands pas, nous sommes aujourd’hui en mesure de faire le bilan des tendances de l’année; une année bien différente des années précédentes:

Faute à la crise? Fort est de constater que nous, agence de relocation, travaillons de manière bien différente cette année!

– d’une part, il nous faut nous adapter avec des missions qui nous sont confiées à la dernière minute, qui s’annulent et qui redeviennent d’actualité… Chouette on adore les imprévus!

– d’autre part, nous constatons, à notre grand regret, que les retours sont de moins en moins accompagnés. Cette année, nous battons les records de visites sur notre site, suivi d’appels, avec des salariés criant « au secours »! Mutés dans les semaines qui suivent, ils ont besoin, eux aussi en urgence, d’un accompagnement pour les aider à trouver un logement. Heureusement, la réactivité est notre cheval de bataille! S’ils peuvent bénéficier du mobili pass, l’addition sera moins lourde, mais cela n’est pas toujours le cas…

– enfin, coïncidence ou stratégie RH, nous constatons qu’en période de crise, les entreprises recrutent à l’étranger des expatriés en contrat local avec quelques avantages de l’impatriation, relocation notamment. A nous, consultants en relocation, de nous adapter avec les périodes d’essai et les baux personnels!

 

Suivre son conjoint expatrié en France

Tout le monde ne décide pas de s’expatrier en solo: si certaines personnes décident de tenter l’expérience de l’expatriation seules, d’autres n’envisagent pas de s’expatrier sans leur conjoint.  Quelles sont les conditions  légales pour s’expatrier en couple en France?

Pour les expatriés membres de l’Union Européenne la situation ne nécessite aucune procédure particulière (puisqu’ils sont libres de circuler et de travailler au sein de l’UE). Par contre, pour les ressortissants non membre de L’UE, les modalités d’expatriation du conjoint restent variables selon le statut du salarié.
[Read more…]

Conjoints d’expatriés: ce billet est pour vous

Arriver dans une nouvelle ville/un nouveau pays dont on ne connaît ni la langue ni les modes de vie n’est pas une mince affaire. Cela demande un certain temps d’adaptation. Un tel bouleversement peut engendrer certaines craintes chez les expatriés. Il est donc nécessaire que leur voyage se fasse en toute sérénité et qu’ils soient encadrés le mieux possible dès leur arrivée, afin d’instaurer un climat de confiance propice à l’échange et à la communication.

Il existe à Paris de nombreuses écoles qui permettent de progresser rapidement en français. Ces écoles proposent des cours du soir, afin que les salariés et étudiants puissent s’y rendre sans perturber leur planning. C’est une première option, pas si ludique.
[Read more…]

Entreprises : que vous apporte l’expert en relocation ?

Un expert en relocation (parfois nommée « relocalisation ») se charge d’accompagner un expatrié dans ses démarches pour emménager dans un nouveau pays, ou à son retour d’expatriation.
Il s’agit bien évidemment de lui trouver un appartement idéal, mais également d’inscrire ses enfants dans une école adaptée, ou simplement de le conseiller, de trouver des cours de langues pour lui(elle) ou son(sa) conjoint(e), de se charger des contrats liés à l’habitation, des démarches administratives, etc. La plupart du temps, l’expert en relocation est mandaté par l’employeur de l’expatrié. Alors quels sont les avantages pour l‘entreprise ? [Read more…]

Culture, loisirs, sorties : les bons plans de la rentrée des expat’ à Paris

L’arrivée dans un nouveau pays n’est pas toujours évidente. Il faut s’adapter à son nouveau mode de vie, la culture, la ville, parfois même la langue et il n’est pas toujours facile de dénicher des bons plans pour sortir, visiter et s’amuser. À Paris, il existe de nombreuses opportunités de sortie et il ne s’agit pas d’aller uniquement dans les lieux touristiques mais de découvrir la ville sous un autre angle.

Voici une sélection d’événements à ne pas rater dès la rentrée ! [Read more…]

Le guide du retour en France…le retour

Le guide du retour, édité par la Maison des francais à l’étranger va enfin être réactualisé. Un guide pratique recensant toutes les démarches obligatoires à faire
lors de votre retour en France. Mais également un guide qui vous permettra de vous reprendre contact avec la France en matière d’emploi, de santé, de retraite, de mode de garde, etc…

On y traite même des problématiques de logement à votre retour. Sur un marché aussi tendu que celui que nous connaissons depuis quelques mois, c’est mieux…SOFIME contribuera à cette dernière partie, en toute transparence.