#10ansSOFIME relocation – **Dominique Pécout, quand hasard, confiance et fidélité s’entrecroisent**

L’une des plus anciennes rencontres depuis le début de cette aventure.

Elle habitait Versailles ; le siège de SOFIME Relocation était alors basé à Versailles.

Elle venait de créer sa société de conseil en mobilité internationale ; SOFIME Relocation n’était pas beaucoup plus ancienne.

Dominique avait 2 filles lycéennes/étudiantes ; Sophie avait 3 enfants dans la même situation.

Elles font connaissance dans un café, s’aperçoivent qu’elles partagent un certain nombre de valeurs communes et décident de développer des projets communs et complémentaires.

Ensemble, elles unissent leurs forces et entament leur première mission : la création d’une filiale US pour une société intervenant dans l’internet : négociation de contrat, calcul de package, immigration, relocation, assistance à la recherche d’école, installation.

Chacune apporte ses compétences et son professionnalisme, toutes 2 partagent leur réseau. Puis, suivent d’autres missions aux US, notamment : Palo Alto, NYC, etc…

 

Parallèlement, Dominique multiplie les missions pour un groupe de communication international. Celles-ci prennent progressivement de plus en plus de place dans son agenda. Après plusieurs mois de sous-traitance, l’entreprise lui propose un contrat en CDI, qu’elle accepte. Fin de l’aventure entrepreneuriale pour Dominique.

Mais une nouvelle relation commence. SOFIME Relocation devient alors l’un des prestataires de Publicis Groupe, multipliant les missions.

Fiable, fidèle, généreuse, humaine, humble, ayant le sens de l’écoute, très professionnelle, Dominique est une belle personne et nous sommes fières, au sein de SOFIME Relocation, de travailler dans cette confiance. Cette relation professionnelle est née certes d’une belle amitié mais perdure grâce à un partage de valeurs et de beaucoup de respect mutuel.

 

C’est cela aussi les valeurs de la société SOFIME Relocation : la fierté de travailler pour des clients que l’on respecte et que l’on a envie de faire progresser.

Fiers de participer à la progression de nos clients.

#10ansSOFIME relocation – **Portrait 6: Luc et Quentin, le duo de choc AFR Expert**

Vous le savez, les duos improbables ne nous font pas peur, nous avons fait ce choix chez Sofime Relocation, alors lorsque nous avons croisé le chemin de Quentin et Luc, ce duo de choc nous a tout de suite séduit, et à raison !

 

 

Il y a Quentin, 28 ans, voyageur et sportif assidu, débordant d’énergie et d’idées, qui cerne très vite sa passion pour les métiers de terrain avec une dimension internationale. Après des études à l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières, il démarre sa vie professionnelle en tant qu’agent immobilier, puis chasseur d’appartements.

Il y a Luc, 53 ans, sportif également et un parcours professionnel hors norme : professeur des écoles puis journaliste photo pendant 20 ans, il rejoint ensuite le monde de l’immobilier, toujours aussi investi et passionné.

Ils se rencontrent fin 2011, tous deux chasseurs d’appartements à ce moment-là et en commun un amour pour les métiers de services et une énergie débordante ! Un vrai lien se créé au cours de ces 2 années et ils poursuivent leur collaboration en tant qu’opérateurs d’états des lieux pendant 2 ans.

En 2015, 4 ans après leur rencontre, leur esprit entrepreneurial et leur détermination à moderniser et améliorer le domaine, les amènent à créer leur société ensemble : AFR experts.

Grace à ses nombreux contacts, Luc décroche les premiers clients. Pendant ce temps Quentin fait les états des lieux, principalement pour location corporate meublée. Ensemble, ils développent un logiciel dédié. Depuis 2017, ils assistent les demandes de souscriptions internet, et cette année, ont ouvert leurs bureaux dans le 11ème!

 

Leur collaboration et amitié les animent depuis près de 7 ans et nous pouvons attester de leur professionnalisme et réactivité testés presque chaque semaine: de l’or dans nos métiers !

 

 

Tous leurs services sur leur site

 

Driving in France with foreign licence – what are the rules?

Résultat de recherche d'images pour "conduire emoticone"Driving in France with foreign driving licence is possible, but be carefull, the rules are changing depending the duration of your stay and the issuing country of the driving licence.

If you are french or foreigner, holding a driving licence issuing by a country from European Union or member of the Espace économique européen (EEE): you can drive in France with your European driving licence, with no time limitation as soon as your driving licence is valide.

If you are french or foreigner, holding a driving licence non European, rules are different, depending on the duration of your stay: [Read more…]

Echange de permis de conduire étrangers en France – quels pays concernés?

Vous n’êtes pas français, détenteur d’un permis étranger, vous venez vivre en France et souhaiter échanger votre permis? 

Vous êtes français, vous avez passé votre permis de conduire à l’étranger et souhaitez l’échanger à votre retour? 

Vous êtes au bon endroit! Voici les règles d’échange.

Conduire en France avec un permis étranger n’est pas interdit. Mais si vous vous installez en France de manière prolongée, il vous faudra échanger votre permis étranger contre le permis français pour continuer à conduire. Les règles d’échanges et délais sont détaillés dans notre article Conduire en France avec un permis étranger, quelles sont les règles?. Pensez à vous renseigner pour ne pas rater le coche! Les règles et les délais ne sont pas extensibles.

Mais quels permis de conduire étrangers sont échangeables? [Read more…]

Conduire en France avec un permis étranger, quelles sont les règles?

Conduire en France avec un permis étranger est possible, mais attention, les règles applicables varient en fonction de la durée du séjour et du pays émetteurs du permis de conduire.

Si vous êtes français ou étranger, titulaire d’un permis de conduire issu d’un pays appartenant à l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen (EEE): vous pouvez conduire en France avec votre permis sans durée limitée, tant que votre permis est en cours de validité.

Si vous êtes français ou étranger, titulaire d’un permis de conduire non européen, les règles ne sont pas les mêmes principalement en fonction de la durée du séjour: [Read more…]

Période d’essai, comment trouver un logement?

La période d’essai effraie les bailleurs, c’est une réalité.

Pour les salariés tout juste embauchés, la recherche d’un logement peut être d’autant plus stressante que leur dossier n’est pas prioritaire.

La solution ? La garantie VISALE! [Read more…]

Génération Y, réussir son retour d’expatriation

L’expatriation évolue avec la Génération Y.

Ah l’expatriation ! Un mode de vie qui séduit, avec près de 2 millions de français expatriés en 2017, en augmentation de 5% chaque année. Leur nombre a  doublé en 25 ans. Mais c’est surtout un changement plus profond que l’on observe, un changement des codes avec la nouvelle génération:   les frontières ne leur font pas peur; ils voient l’expatriation comme une étape essentielle pour construire sa vie personnelle et professionnelle.

Nous l’avions abordé dans notre article « Génération Y et expatriation: le casse tête des RH et service mobilité! » : fini le « profil type » de l’expat’ et les contrats hyper encadrés. Les jeunes ont la bougeotte, ils sont moteur de leur expatriation pour enrichir leur vie. D’après l’étude HSBC Expat Explorer dédiée à l’expatriation de la génération Y,  37% d’entre eux se sont expatriés pour améliorer leurs perspectives de carrière.

 

Un départ souvent maitrisé, mais un retour souvent difficile même pour la jeune génération

Si cette nouvelle génération part facilement, c’est au moment du retour que cela se complique.

Ces jeunes issus de la génération Y ont parfois enchainé plusieurs destinations, ils n’ont plus beaucoup de repères en France; on les appelle souvent «les français de l’étranger». Une représentante de l’Union des Français de l’Etranger (UFE), plus ancienne association pour les expatriés présente ce retour comme « une expatriation à l’envers. »

Les difficultés auxquelles ils doivent faire fassent à leur retour sont rarement comprises et sont parfois des obstacles bien plus ardus que ceux de leur départ. Anne-Laure Fréant, qui en a fait l’expérience et écrit un Guide du retour en 2016 , qualifie même le retour comme « la plus grande épreuve de toute son expatriation ».

Recherche de logement (avec souvent une période d’essai), immatriculation à la sécurité sociale, ou autres démarches administratives sont les problématiques qu’ils rencontrent, bien souvent mêlées à la prise de poste d’un nouvel emploi. Ces différentes difficultés sont frustantes pour  ces jeunes expatriés, pourtant tellement adaptables…

 

Agathe Estour